L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

Coalition Macky 2012: Les vraies raisons d’une crise

La coalition Macky 2012 traverse une crise de leadership. Et le courant ne passe plus entre le coordonnateur démocratiquement désigné, Me Moussa Diop, et la vice-coordonnatrice Adji Mergane Kanouté, par ailleurs initiatrice de l’Initiative pour la refondation de Macky 2012. Cette dernière, récemment exclue de ladite coalition pour activité fractionniste, a, à son tour, prononcé hier l’exclusion de Me Moussa Diop.

Dans une déclaration rendue publique et parvenue à EnQuête, l’ex-dissidente de l’Union pour le développement du Sénégal/Innovation de Zahra Iyane Thiam solde ses comptes avec le leader d’Alternative générationnelle/Jotna. ‘’Les leaders de Macky2012 ont déploré les agissements de Maitre Moussa Diop et informent l’opinion nationale et internationale qu’ils ne sont liés ni de prés ni de loin à l’exclusion d’éminents membres de ladite coalition, en l’occurrence l’honorable députée Adji Diarra Mergane Kanouté, vice coordinatrice de Macky2012, et Moustapha Diagne, président de Synergie Républicaine’’, embraye-t-elle d’emblée.

Avant d’enfoncer le clou : ‘’les leaders de Macky2012 ont prononcé la suspension de Moussa Diop du poste de Coordinateur de Macky2012. Mohamed Moustapha Diagne a été désigné à l’unanimité par les leaders pour occuper le poste de coordinateur de ladite coalition jusqu’à l’élection d’un nouveau bureau’’, déclare-t-elle dans un communiqué assez laconique, sans aucune autre précision sur les autres membres de la coalition qui ont adhéré à cette décision. Contactée hier par EnQuête, elle n’a pas jugé opportune de s’étendre sur la question ou de mettre à notre disposition, le procès-verbal de la réunion qui a prononcé l’exclusion de Me Moussa Diop, pour en connaitre ne serait-ce que les membres. ‘’On n’a pas l’habitude de donner nos Pv de réunion aux journalistes. On vous a transmis un communiqué que j’ai moi-même signé en tant que vice-coordonnatrice de la coalition Macky2012. Si le coordonnateur est exclu, c’est la vice-coordonnatrice qui signe les déclarations. Moussa Diop veut faire du saupoudrage à Macky2012, comme il le fait avec Dakar demm dikk’’, lance-t-elle au bout du fil.

Joint à son tour pour recueillir sa version des faits, Me Moussa Diop a quant à lui, dégagé en touche. ‘’Où s’est tenue cette soi-disant réunion ? Qui était présent ? Comment une exclue du 28 janvier peut-elle signer le 30 janvier l’exclusion d’un autre leader ? Elle devient ridicule. Elle est même démentie par Eva Marie coll Seck qu’elle a déclarée signataire de son torchon de mouvement parallèle. Elle est en mission commandée’’, a rétorqué d’emblée le leader de Ag/Jotna. Me Moussa Diop a par la même occasion, exhibé le Procès-verbal de la réunion qui a prononcé l’exclusion de Adji Mergane Kanouté et de Moustapha Diagne pour activité fractionniste. Dans le document dont EnQuête détient copie, il est indiqué la date, les noms et prénoms des différents membres de Macky2012 présents à la réunion du 28 janvier 2020.

Au total, ils étaient 20 chefs de partis à participer à cette réunion. Sur ces 20 leaders, confie Moussa Diop, la majorité a voté pour l’exclusion des dissidents pour activité fractionniste. Parmi les présents, il y a le responsable du parti Kissal Saliou Badji. Selon ce dernier, effectivement la conférence des leaders de Macky2012 a prononcé, à l’issue d’un vote, l’exclusion de Adji Mergane Kanouté et de Moustapha Diagne. ‘’J’étais présent à cette réunion. Je n’étais pas d’accord sur la décision d’exclusion et j’ai voté non. Mais la majorité l’a emporté. Moi, ma position n’a jamais varié. Je suis à équidistance des deux courants. Mais, je pense que nous gagnons plus à être unis, si on veut servir le président de la République qui est le président de la coalition’’, a-t-il déclaré.

Pour sa part, l’ex-coordonnateur de ladite coalition Moustapha Fall Che se désole de cette situation de crise. ‘’Je regrette beaucoup cette situation. Mon devoir c’est de régler cette crise, en tant que président d’honneur, je vais m’y mettre. On va profiter du week-end pour essayer de trouver une solution, parce que Macky Sall, qui est le président de cette coalition, ne mérite pas ça et ce n’est pas le moment’’, déclare-t-il.

Moustapha Fall Che : ‘’Adji et les autres reprochent à Moussa de…’’

A l’origine de cette bataille de positionnement, Moustapha Fall Che confie : ‘’Adji et les autres reprochent à Moussa de vouloir faire porter à Macky2012 des combats qui ne sont pas les siens. Il a sorti deux communiqués qui ont fait déborder le vase. Dans le premier communiqué, Moussa a voulu que Macky2012 prenne en charge son combat avec ses travailleurs de DDD, ce qu’on a refusé. A la Sn Hlm, j’avais des problèmes avec les syndicalistes, mais j’ai porté seul, tout seul le combat et je n’ai jamais voulu que Macky2012 s’en mêle. Dans le deuxième communiqué, Moussa dit qu’il faut faire l’évaluation du compagnonnage avec le président à travers une conférence publique. Là, c’est la catastrophe, parce que cela ne peut pas se faire sur la place publique. C’est en interne que ça doit se faire’’, déclare-t-il.

Avant d’ajouter : ‘’je suis devenu le président d’honneur de Macky2012, après l’avoir piloté 5 ans et quatre mois. J’ai demandé volontairement à quitter et j’ai organisé les renouvellements à l’issue desquels Moussa Diop a été choisi comme coordonnateur et Adji Mergane comme vice-coordonnatrice. Mais, je dois avouer que, depuis mon départ, la mayonnaise n’a pas pris’’.

Me Moussa Diop : ‘’Ils veulent nous mettre en mal avec le Président’’

Revenant à la charge, Me Moussa Diop balaie d’un revers de main les allégations de Moustapha Fall Che. Sur le premier communiqué, il soutient avoir appelé à une solidarité que les membres lui ont d’ailleurs refusé pour des raisons purement politiques. ‘’On a identifié un Mahmouth Saleh qui arme les syndicalistes pour descendre Moussa Diop pour donner le poste à un Apr. Si on le fait à un autre membre de Macky2012, je le soutiendrai. Mais eux, ils ont refusé de me soutenir. On destitue Ibrahima Sall et Assane Diagne, personne ne dit rien. On s’acharne sur Moussa Diop, personne ne veut rien dire, pas sur la base d’une décision du Président, mais sur des manœuvres politiciennes. Ils sont d’accord pour qu’on me liquide, car qui ne dit mot consent’’, fulmine-t-il.

Pour ce qui est du deuxième communiqué, le leader de Ag/Jotna rétorque qu’il n’a jamais été question pour lui de s’attaquer au Président, mais de le rencontrer dans le cadre de la coalition. ‘’Ils ont appelé à un dialogue, Macky2012 n’est même pas invité. Or, c’est la première coalition du Président. Nous devons discuter avec le Président pour lui dire que ses alliés de BBY ne sont pas plus méritants que nous. Nous ne sommes associés à rien. On ne voit pas même pas le Président. On a fait une demande d’audience pour le voir en privé. Mais rien. Nous n’attaquons pas le Président. Nous voulons le rencontrer’’, renchérit-t-il.

Sur la médiation annoncée par Moustapha Fall Che, il répond : ‘’On ne peut pas arbitrer, après avoir choisi son camp. Che a pris son camp. On ne peut pas arbitrer une finale de la coupe du monde opposant le Brésil à une autre équipe, tout en étant Brésilien. Ce qu’ils font c’est de la rébellion. Ils veulent nous mettre en mal avec le Président. Nous voulons rencontrer le président de la coalition. Nous voulons être reçus, comme il reçoit les gens de BBY’’.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir