Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

La famille de Fatoumata Mactar Ndiaye réclame la comparution de Awa Niang et cie

Le verdict rendu, ce mardi 21 janvier 2020 à la Chambre criminelle de Dakar, portant sur le meurtre de la 5e Vice-présidente du Conseil économique, social et environnemental (Cese), Fatoumata Matar Ndiaye, ne satisfait guère la famille de la défunte.

«On n’est pas du tout satisfait. Même si c’est Samba qui a tué, même si le verdict prononcé était une exécution, on ne peut pas être satisfait parce qu’on a perdu une personne chère. L’argent ne nous intéresse pas. Mais nous estimons que cela doit être clair dans la tête de tout un chacun.

Le juge d’instruction aurait dû demander à la police d’interroger Awa Niang et la condamner si elle est mêlée à cette affaire. S’il faut rouvrir le procès pour tirer cela au clair, nous sommes preneurs. La justice est bien outillée pour davantage creuser et tirer cela au clair”, soutient le frère de la défunte Fatoumata Mactar Ndiaye.

Poursuivant, il indique que la famille ne percevra pas les dommages et intérêts d’autant que l’accusé ne dispose pas de ce montant. « 200 et 150 millions où est-ce que Samba Sow va trouver cet argent pour nous le payer », s’interroge le frère de la défunte qui sollicite la comparution des personnes citées pour édifier l’opinion. Car, précise-t-il, tant que cela n’est pas fait, ces deux personnes seront toujours soupçonnées d’être les commanditaires même si elles ne sont pas mêlées. « Le juge d’instruction doit creuser l’affaire », martèle-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :