L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

Vengeance d l’éxécution du Général Soleimani: Téhéran bombarde des positions américaines

Les funérailles de Kassem Soleimani étaient à peine terminées, que l’Iran a lancé, dans la nuit de mardi à mercredi, les opérations de représailles à l’assassinat, il y a quatre jours à Bagdad dans un raid américain, du puissant général iranien.

L’Iran a lancé plus d’une dizaine de missiles balistiques contre l’armée américaine et les troupes de la coalition en Irak, a déclaré, dans la nuit de mardi à mercredi, le département américain de la Défense, précisant avoir la certitude que les tirs ont été effectués depuis le territoire iranien.

Les missiles ont visé les bases d’Aïn al-Assad, dans l’ouest désertique de l’Irak, et d’Erbil. Les Etats-Unis procèdent à un premier examen pour déterminer le bilan de ces frappes, a ajouté le Pentagone. « Nous prendrons toutes les mesures nécessaires pour protéger et défendre le personnel américain, nos partenaires et alliés dans la région », a-t-il encore dit.

Ces frappes, survenues en trois vagues, ont été menées avec « des dizaines de missiles », ont annoncé les Gardiens de la révolution iraniens, l’armée idéologique de la République islamique, cités par la télévision d’Etat iranienne.

 L’opération a été baptisée « Opération du martyr Soleimani ». « La vengeance féroce des Gardiens de la révolution a commencé », ont déclaré ces derniers sur une chaîne Telegram, rapportait également le New York Times.

(L’orient du jour)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir