L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

Pour leur premier match de ce jeudi: Youssouph Dabo invite ses poulains à l'humilité

L’entraîneur de l’équipe junior du Sénégal a invité ses joueurs à « l’humilité » au moment de jouer ce jeudi le match d’ouverture de la Coupe du monde contre le Tahiti. » On sait que ce sera un match difficile. Il faut qu’on respecte tout le monde.

Et puis c’est le premier match, tout le monde se donnera à fond pour garder intacte ses chances.  Il faut qu’on se concentre sur ce que nous savons faire », a prévenu Youssouph Dabo à quelques heures de cette première rencontre de Coupe contre le Tahiti, un adversaire peu connu des sénégalais.

Disputant son troisième mondial qui cette fois ci se joue en Pologne, les Lionceaux feront face à une formation de Tahiti qui dispute sa deuxième Coupe du monde de son histoire en catégorie junior.

Vice-champion de l’Océanie battu en finale par la Nouvelle Zélande, Tahiti est une collectivité d’outre-mer reconnu par la Fifa et affilié à la Fédération française de football. Sa première participation à une Coupe du monde remonte en 2009 avec une place de demi-finaliste, éliminé par la Nouvelle Zélande.

Pour sa première participation en 2015 en Coupe du monde, les Lionceaux avaient atteint le dernier carré en Nouvelle Zélande. Les Lionceaux n’ont jamais été champion d’Afrique de la catégorie contrairement à l’équipe de Tahiti qui a gagné la Coupe d’Océanie en 1974 et en 2012.

Logés dans la poule A, le Sénégal et Tahiti pourront suivre les deux autres adversaires, qu’ils partagent la poule, s’affronter dans l’autre match de la journée. Il s’agit du duel qui mettra aux prises le pays organisateur, la Pologne à la Colombie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir