L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

Les derniers instants de Bineta Camara raconté par le vigile Malick Diop

Il était présenté comme le suspect N°1. Le vigile de la maison, Malick Diop qui a été présenté devant le Procureur, est libre de ses mouvements depuis l’arrestation et les aveux de Alioune Badara Fall, le présumé meurtrier de Bineta Camara.

A sa sortie, le vigile Malick Diop alias Ako a parlé à la Rfm. «Je suis très choqué par la mort de Bineta, elle faisait tout pour moi. Alioune Badara Fall a appelé Bineta pour lui dire qu’il était devant la porte de la maison et c’est comme ça qu’il a pu pénétrer dans le domicile.

Puisqu’il avait ses habitudes dans la maison. Il avait l’habitude de venir à la maison et les portes lui étaient grandement ouvertes», raconte-t-il.

Etant seul avec la jeune fille, Alioune a voulu satisfaire sa libido, mais il s’est opposé à la farouche résistance de Bineta Camara qui a préféré mourir plutôt que de se laisser souillée. Se sachant démasqué, Alioune s’est transformé en meurtrier pour la faire taire définitivement.

Selon le certificat de genre de mort, il l’a étranglé jusqu’à ce que mort s’ensuive avec son foulard.

Son forfait perpétré, Alioune a fait comme si de rien n’était, jouant les victimes éplorées, se joignant à la douleur de la famille, coordonnant à gauche et à droite, donnant des nouvelles dans des groupes whattsapp, tout en suivant de près l’évolution de l’enquête.

Il était loin de se douter qu’il allait vite être démasqué et arrêté dans l’enceinte même de la maison mortuaire.

Avec IGFM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir