Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Sensibilisation autour du WAQF: Les acteurs de Fatick mis au parfum

En tournée de sensibilisation dans la capitale du Sine, la directrice générale de la Haute autorité du Waqf ou Waw, a annoncé que sa structure, « est un instrument de lutte contre l’exclusion sociale et économique à travers la religion musulmane ». Mme Oulimata Diop puisque c’est d’elle qu’il s’agit présentait ainsi les missions assignées à cette haute autorité du Waqf aux acteurs de Fatick.

C’est au cours d’un atelier de sensibilisation organisé dans le cadre de la mise en œuvre du plan de communication sur le Waqf créée en Sénégal en 2015, que Mme Diop a eu cette belle occasion. Un cadre approprié qui a permis à son staff parmi lequel le Président du conseil de surveillance, Pape Adama Cissé, par ailleurs maire de la commune de Passy, entre autres, d’échanger et discuter face à face avec les autorités administratives locales. En tête le gouverneur Gorgui Mbaye qui a présidé la rencontre, mais aussi les élus locaux, les chefs de services régionaux, les autorités coutumières et religieuses venus des différents départements de la région.

L’opportunité a donc été saisie par la directrice générale du Waqf, pour mettre en exergue l’importance de cette nouvelle structure encore méconnue mais qui, selon Mme Oulimata Diop, « a pour finalité de mobiliser des ressources financières pour lutter contre la pauvreté et réduire les inégalités sociales. Donc, un levier innovant et puissant de la finance islamique, qui a fait ses preuves dans le monde musulman et qui compte apporter sa contribution importante dans la lutte contre l’exclusion sociale et économique au Sénégal à travers la diversification de ses instruments de politique sociale ».

Mme Oulimata Diop a listé les avancées significatives qui ont été ainsi notées depuis l’adoption en 2015 de la relative au WAQF et la création d’une autorité administrative indépendante. Elle a aussi évoqué le lancement d’un projet public immobilier destiné aux daaras par la haute autorité du Waqf en dépit de sa méconnaissance par le grand public dont les populations en général et autres des acteurs de la vie socio-économique.

D’où cette vaste campagne de sensibilisation et de communication de masse lancée à Fatick pour la première étape et qui se poursuivra dans les autres régions pour une large diffusion du cette stratégie de financement et de son utilité dans la vie économique et sociale.

Avec une large implication de tous les acteurs du développement local mais surtout les guides religieux, et imams. L’objectif de ce premier atelier de Fatick qui vise, compte tenu de la nouveauté du concept de Waqf au Sénégal, à faciliter la compréhension et l’appropriation par les populations de sa portée économique et sociale, à sensibiliser les populations sur les enjeux et avantages du Waqf ainsi que ses applications et à vulgariser son cadre légal.

Source SAGNE Mohamed lefatickois.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :