L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

Salif Sadio vilipende le Grpc, la Plateforme des femmes et compte rester dans la forêt

Salif Sadio a préféré envoyer cinq émissaires le représenter et porter sa parole à la conférence qu’il avait promis de tenir à Koundiounghor, près de la frontière gambienne.

C’est donc un de ses lieutenants qui a livré son message : «Le groupe de réflexion dirigé par Robert Sagna est loin d’être légitime. Ils disent réfléchir pour la paix en Casamance, alors que son leader a causé trop de tort aux Casamançais, trop de mal à la Casamance.

Pourquoi ce groupe n’a pas réfléchi sur le massacre de Casamançais, sur le bateau le Joola? On ne négocie pas avec ces gens. Idem pour la plateforme des femmes qui est là pour .… les Casamançais.

L’ONG Oussoforal et tant d’autres groupuscules sont créés par l’État du Sénégal pour diaboliser le Mfdc », regrette Ousmane Diédhiou.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir