L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

Université du Sine Saloum: Démarrage des cours en dépit de quelques problèmes d’hébergements

Fatick : L’université  du Sine Saloum El Hadj Ibrahima Niasse a démarré ses enseignements le 04 février dernier. Deux mois et quelques semaines après, nous avons fait un tour voir les conditions dans lesquelles travaillent les étudiants de ce que sera la première promotion de la dernière-née des universités publiques du Sénégal.

Au campus, nous avons trouvé des étudiants inscrits au niveau des trois (03) Unités de formation et de recherche (UFR) en tourisme, hôtellerie et gastronomie, sciences économiques, en gestion et commerce des sciences juridiques et politiques et en gestion de ressources halieutiques et aquaculture. Selon, le directeur, Adama Ndiaye, qui s’exprimait récemment lors de l’amphi de rentrée, « ils sont plus de 450 étudiants à avoir été orientés au campus de Fatick qui dispose d’infrastructures aptes pour les accueillir  tous ». 

Et, certains étudiants que nous avons interrogés confirment bien les propos du directeur du campus de Fatick. C’est le cas de cette étudiante en aquaculture que nous avons rencontré dans les locaux de l’ancienne Mairie mais qui a requis l’anonymat. Elle a tenu cependant à nous laisser entendre, « que les cours se déroulent normalement avec de très bons professeurs. Je souhaite que ce bon déroulement des cours se poursuit sans perturbations ».

Originaire de Fatick, l’étudiante en aquaculture soutient n’avoir pas de difficultés pour se loger mais reconnait que certains étudiants vivent ce problème. Comme, cet étudiant thiessois qui n’a pas voulu également nous dévoiler son identité, mais qui nous explique que : « je fais partie de ceux qui n’ont pas de logement jusqu’à présent. Je suis de Thiès de même que d’autres étudiants thiessois avec qui, ensemble, nous nous sommes organisés pour louer une chambre et nous nous débrouillons avec l’aide de nos parents pour payer la location ».En fait, parmi les 450 étudiants seuls les 100 sont pour le moment logés.

Par Ndèye Astou NDIAYE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir