L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

Tensions dans les Universités: Cheikh Oumar Hanne hérite d’une patate chaude

Le nouveau ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation n’aura pas le temps de chômer. Pour cause, Cheikh Oumar Hanne qui a pris ses fonctions hier se retrouve face à une ébullition des universités du pays. D’abord à l’Université Gaston Berger où la tension entre les étudiants regroupés autour de la Cesl et le Recteur est au paroxysme. 

En effet, pour obliger l’administration de l’université à prendre en charge leurs doléances par rapport à l’évacuation des eaux usées, les étudiants avaient déversé le liquide émanant des fosses sceptiques dans les locaux du Rectorat. Suite à cela, le Recteur Ousmane Thiaré a déposé une plainte sur la table du procureur pour dégradation de biens publics, menace et injures.

Face à cette situation, la présidente du Haut Conseil du dialogue social (Hcds), Innocence Ntap Ndiaye est à Sanar ce mardi pour prendre langue avec les parties concernées. Ce, afin de trouver une solution à cette vive tension.

Et ce n’est pas le seul problème auquel le temple de Sanar fait face. Car, depuis une semaine, les étudiants de l’Institut polytechnique de l’Ugb sont en grève. 

Les raisons sont administratives. Selon la Rfm qui a transmis l’information, les étudiants de cette Ufr dénoncent les carences de l’administration qui peine à leur remettre leurs attestations, certificats et autres documents. Et quand nos confrères ont tenté de recueillir la version du Directeur de l’Institut, celui-ci a préféré gardé le silence.

Et la liste est loin d’être exhaustive. A l’université Cheikh Anta Diop de Dakar, les étudiants de la faculté de médecine et pharmacie, département Odontologie sont aussi en grève depuis samedi. Ces derniers réclament des trousseaux dentaires. Pour l’administration de la faculté, cette revendication relève de la responsabilité du Ministère de l’Enseignement supérieur.

Tous ces problèmes, qui ne sont pas des moindres, doivent être pris en charge et ce, le plus rapidement possible pour espérer avoir une année universitaire avec moins de perturbations. Une raison qui pousse votre site à dire que Cheikh Oumar Hanne a du pain sur la planche.

Actusen.sn

0 thoughts on “Tensions dans les Universités: Cheikh Oumar Hanne hérite d’une patate chaude

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir