L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

Macky avertit ses ministres# « Je vais superviser l’action du gouvernement en permanence »

Après avoir décidé d’être au centre de l’action du gouvernement, le chef de l’Etat a réitéré cet engagement lors du premier Conseil des ministres, hier, en rappelant sa volonté de «superviser, en permanence, l’action du gouvernement et de l’administration», au détriment du Premier ministre dont le poste n’est pas encore supprimé. Le Président Macky Sall a également exhorté le nouveau gouvernement «à mieux maitriser la communication gouvernementale» et «à toujours cultiver la confidentialité»

Après la formation du nouveau gouvernement, dimanche dernier, le président de la République a présidé, hier, au palais de la République, le premier Conseil des ministres de son quinquennat. Une rencontre qui n’a duré que deux tours d’horloge et au cours de laquelle le chef de l’Etat est revenu sur sa feuille de route et rappelé ses objectifs pour ce mandat en cours. Ainsi, fidèle à ses engagements lors de sa prestation de serment, le Président Macky Sall n’a pas attendu la suppression du poste de Premier ministre pour démontrer qu’il est le seul maitre à bord. En effet, comme noté dans le communiqué du Conseil des ministres, «le chef de l’Etat a réaffirmé sa volonté de superviser, en permanence, l’action du gouvernement et de l’administration, sous le sceau du culte du résultat».

Ce, après avoir demandé aux ministres de constituer, dans la collégialité, un gouvernement de transformation publique, méthodique, efficace et performant dans le déploiement cohérent du travail sectoriel et interministériel. «Il a, à ce titre, instruit le gouvernement de mettre en place, dans les meilleurs délais, un plan global de simplification des procédures, de déconcentration et de rationalisation des ressources humaines, financières et logistiques», rapporte le ministre de l’Économie numérique et porte-parole du gouvernement, Ndèye Tické Ndiaye Diop.  
Poursuivant dans ses orientations, le chef de l’Etat a aussi rappelé «la nécessité de mettre en œuvre le programme législatif et réglementaire du gouvernement pour l’année 2019, avec une stratégie pragmatique de simplification du droit, à travers des textes législatifs et réglementaires clairs et cohérents avec les objectifs et urgences politiques, économiques et sociales», révèle le communiqué. 

Les instructions : «Maîtriser la communication gouvernementale et toujours cultiver la confidentialité»  

Lors de son premier mandat, le Président Macky Sall avait, à plusieurs reprises, décrié la communication du gouvernement. Ce qui signifie que cet aspect n’était pas maitrisé. Ainsi, au premier Conseil des ministres d’hier, ce point a été pour lui d’une importance capitale, au point d’inviter la nouvelle équipe à mieux maitriser la communication gouvernementale. «Le président de la République a exhorté le gouvernement à mieux maîtriser la communication gouvernementale, et à toujours cultiver la confidentialité, la proximité avec les populations, le sens de l’écoute, le dialogue social avec les acteurs des différents secteurs, ainsi que l’ouverture à toutes les forces vives de la Nation», peut-on lire dans le communiqué.

Par ailleurs, en ce qui concerne l’impératif d’accélération de l’émergence, fondée sur une croissance forte et durable, l’inclusion sociale et l’équité territoriale, le chef de l’Etat a ordonné au gouvernement de concentrer ses efforts sur les priorités essentielles du quinquennat, notamment : la jeunesse, la condition féminine, la propreté, l’hygiène publique, la lutte contre la spéculation foncière, la préservation des écosystèmes, en particulier les Niayes, la transformation dynamique de l’Administration publique, la promotion du secteur privé. 

Discipline et citoyenneté  

Dans cette dynamique, le président de la République a chargé le nouveau gouvernement de lui proposer, sans délai, un programme de travail gouvernemental pour le reste de l’année, avec une déclinaison des chantiers prioritaires conformes à ses orientations politiques fondamentales. A cet effet, il a instruit le Premier ministre de préparer la tenue d’un séminaire gouvernemental de cadrage des priorités et du travail des ministres.

En outre, le chef de l’Etat est revenu sur l’urgence nationale de promotion de la discipline et de la citoyenneté, pour inviter le gouvernement à finaliser, avant fin mai 2019, la stratégie nationale de Promotion de la citoyenneté impliquant, dans son élaboration participative et sa mise en œuvre efficace, l’ensemble des acteurs institutionnels publics et tous les segments du corps social concernés. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :