L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

Tanor sur Khalifa Sall: «c'est avec déchirement que je le vois dans cette situation-là»

Après le porte-parole du parti, il y a une quinzaine de jours, c’est Ousmane Tanor Dieng en personne qui tend la main à Khalifa Sall et à tous les «socialistes de cœur ou de raison», pour «mener les combats futurs ensemble». Citant nommément Khalifa Sall, le patron du Ps affirme qu’il a de la peine à le voir aujourd’hui en prison, car Khalifa Sall lui a été confié par le Président Diouf en personne. 

Relativement à l’information selon laquelle Khalifa Sall serait gracié à l’occasion de la fête de l’indépendance du 4 avril prochain, Tanor préfère ne pas se prononcer sur une question qui relève exclusivement du domaine du chef de l’Etat.

«La grâce est une prérogative du président de la République», dit-il. Non sans s’empresser d’ajouter : «vous savez bien, je ne souhaite la prison à personne, surtout quelqu’un avec lequel on a cheminé aussi longtemps». Mieux, il exprime toute sa peine de voir l’ancien maire de Dakar trainé en justice et emprisonné, depuis 2 ans. «Lui, c’est le Président Abdou Diouf même qui me l’a confié. Donc, c’est avec déchirement que je le vois dans cette situation-là», révèle-t-il.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir