Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Procédure d’expulsion: Le propriétaire du «Penc Mi» veut chasser Thione Seck sans délai

Alors que très certainement le leader du «Raam Daan» est en train de cogiter sur ce qui va se passer après le 10 mai, date à laquelle il doit quitter le «Penc Mi», le propriétaire de la boîte a encore saisi le juge par une procédure de référé sur difficulté. Il veut que le juge annule les délais et que Thione Seck quitte immédiatement les lieux.

 Depuis quelque temps, le nom du dancing «Penc mi» ne rime plus avec les belles symphonies musicales, mais plutôt avec les procédures judiciaires. Pour cause, le feuilleton procédural, qui a commencé depuis 2014, se poursuit et s’est accéléré depuis quelque temps. Saliou Diagne, propriétaire du «Penc Mi», veut dare-dare expulser le leader du «Raam Daan» de la boîte qu’il lui avait louée. Depuis lors, c’est des procédures à n’en plus finir.

Au mois de novembre dernier, le propriétaire du «Penc Mi» avait obtenu du juge des référés l’expulsion de Thione Seck, avec un délai qui doit prendre fin au mois de mai 2019.

Thione Seck, qui n’a jamais été d’accord avec cette expulsion et qui jure avoir toujours été en règle avec le loyer, envisageait de saisir un expert pour estimer les dépenses qu’il a effectuées pour la réfection de la boîte. De son côté, Saliou Diagne n’en peux plus d’attendre, même si le mois de mai n’est pas loin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :