L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

Démission collective de tous les chefs de Desk à L’Obs: Ce qui s’est réellement passé à GFM

Qu’est-ce qui se passe dans le journal de Youssou Ndour ? 

Apparemment, il y a un malaise réel à «L’Observateur», le premier tirage de la place dakaroise. Selon nos drones, hier, tous les chefs de Desk ont rendu le tablier. Que ce soit Pape Sambaré Ndour (Chef de Desk actualités & Responsable des cahiers spéciaux), Mathieu Bacaly (Chef de Desk actualité́ adjoint), Abdoulaye Diédhiou (Chef de Desk Société), Makhaly Ndiack Ndoye (Chef de Desk Société adjoint), Idrissa Sané (Chef Desk Sports adjoint) et même le très compétent Maïssa Sarr (Chef Desk Tech et Parc Informatique), tous ont rendu le tablier. Ils n’ont pas démissionné du journal, ils ont juste démissionné de leur fonction de chef de Desk. 
  
Des promesses non tenues de Youssou Ndour ? 
Selon nos radars, en fait, le problème remonte à quelques mois. Après le départ de Mamoudou Ibra Kane, Alassane Samba Diop et Cie, Youssou Ndour leur avait fait des promesses parmi lesquelles la réorganisation des entités, nomination aux postes vacants, amélioration des conditions de travail des agents, mais depuis 5 mois, il n’en a rien fait.

Des propositions lui avaient été faites à travers le Directeur général Birane Ndour, mais rien n’a bougé depuis lors. Et selon nos informateurs, les démissionnaires sont très déterminés. Ils sont prêts à aller jusqu’au bout pour pousser la Direction à faire les réajustements nécessaires. D’autant que des ajustements ont été déjà faits à la Tfm et à la Rfm.  
  
Un putsch manqué ? 
  
Mais il y a d’autres voix discordantes. Selon certains radars, c’est en fait un putsch manqué au sommet. Et cela a créé des frustrations en haut lieu. Ce qui a retardé les nominations. Conséquence : ceux qui attendaient la réorganisation, les promotions et l’amélioration des conditions de travail ont attendu longtemps avant de procéder à cette démission collective. 

Avec Les Echos

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir