Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

El Hadji Issa Sall: «Je n’ai pas de temps à perdre. Le retour de Wade ne me gêne pas»

Depuis le premier jour, il n’a presque plus parlé des autres candidats. Issa Sall, interpellé sur ce sujet, a répondu qu’il ne se «base pas sur le programme des autres pour faire son programme». Il a aussi évoqué le retour de Wade qui, dit-il, ne le gêne nullement.
Candidat du Parti de l’Unité et du rassemblement, Issa Sall déroule son programme et ses activités sans tenir compte de celui des autres. Et à ceux qui lui reprochent de ne pas être très virulent avec le pouvoir, Issa Sall répond : «je n’ai pas besoin de tirer sur le gouvernement, car je n’ai pas un anti-programme. Je ne me base pas sur le programme du gouvernement pour faire ma campagne. J’ai besoin de dire aux Sénégalais ce que je dois faire pour eux, mais pas me baser sur le programme du gouvernement pour faire un anti-programme. Ce n’est pas mon objectif», clame le candidat du Pur. Et de poursuivre : «ce qui m’intéresse, c’est ce que je propose aux Sénégalais, mais pas ce que les autres candidats font. Je n’ai pas de temps à perdre».
«Chaque kilogramme  d’arachide transformé peut avoir 1500 francs de bénéfice»
Le problème de l’exportation de l’arachide a été l’un des sujets fréquemment évoqué par les agriculteurs de la région de Kaffrine, durant toute la caravane d’hier. Issa Sall pense que la solution, c’est la transformation. « Concernant l’arachide, ce que j’ai vu ici, ce n’est pas des hangars, mais des tas d’arachides. Et la solution, pour l’arachide, c’est de trier, séparer les germes de l’aliment, la transformation pour pouvoir conserver » confie-t-il, avant d’ajouter : «chaque kilogramme  d’arachide transformé peut avoir 1500 francs de bénéfice».
«L’hôpital de Kaffrine, c’est moi qui vais l’inaugurer»
Le secteur de la santé pose d’énormes difficultés à la population kaffrinoise. Pour Issa Sall, il est temps de penser à moderniser, de la prévention aux soins. «Je sais qu’on est en train de construire un hôpital à Kaffrine, et certainement, c’est moi qu’ils attendent pour l’inauguration. Le modernisme impose maintenant la médecine ambulatoire. Et ce qu’on va privilégier, c’est la prévention, car c’est difficile de se soigner. Il y a la médecine préventive, prédictive et curative et il faut les utiliser, mais en modernisant ».
«Le retour de Abdoulaye Wade ne me gêne nullement» 
Le retour de Wade ne dérange nullement Issa Sall.
«Abdoulaye Wade peut battre campagne comme il veut et pour qui il veut. C’est un citoyen comme tous les autres. Le retour de Abdoulaye Wade ne me gêne nullement. il en a le droit. Si la loi lui permet de circuler, ça ne me gêne pas en tant que candidat», a-t-il déclaré.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :